Ta niaque -vs- ton succès

Les lectures des articles précédents a peut-être fait monter en toi des projets, des envies, des objectifs, qui sommeillent dans ton esprit depuis quelques temps. Parfait : c’est bien le but de ce guide. Mais derrière ces projets, ces envies, ces objectifs, il y a fort à parier qu’un autre concept vient se glisser : celui du succès. 

Le succès est une notion très personnelle. Certains considéreront comme un succès le fait d’atteindre un but (et ce, même s’ils ont du mal, dans un premier temps, à définir ce fameux but). D’autres trouveront que le succès repose déjà dans le fait de faire de son mieux. La seule réelle caractéristique qui ne varie pas, dans les diverses définitions du succès, est la suivante : la fierté qu’on en retire.

Dès lors que le résultat de tes efforts ne te rend pas assez fier, tu considères alors que tu dois tout mettre en œuvre pour t’améliorer, pour atteindre ce sacro-saint succès. Et pour arriver à cette fierté, une volonté est centrale : celle de devenir une meilleure version de toi-même. 

Or, devenir cette fameuse version plus aboutie de soi constitue souvent un travail long et compliqué. Quel que soit ton projet, il est fort probable que le chemin vers cette version de toi soit sinueux, parsemé d’embûches, de détours qui te font perdre du temps, de culs-de-sac que tu n’aurais pas imaginés en prenant la route. 

Et c’est là que la niaque est primordiale. Elle te permet de t’accrocher, de serrer les dents. D’être convaincu que tes efforts porteront un jour leurs fruits, et te mèneront au succès. Ton succès et ta niaque sont donc effectivement intimement liés. L’un n’existe que peu sans l’autre ; la niaque nourrit le succès, et inversement. A toi de la cultiver, et d’en faire le moteur de ton succès. 

close

🤞 Ne manquez pas ces conseils !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.