Le contexte

Penchons-nous maintenant sur le contexte, et plus précisément, ton contexte. Il s’agit de l’environnement qui t’entoure, et qui entoure tes projets. Ce contexte peut être favorable ou défavorable à ta performance, varier au fil du temps, des circonstances de ta vie. 

Je te propose dès maintenant de te saisir d’un carnet, d’un document Word, de ton application de notes de ton portable : peu importe. Ce qu’il te faut, c’est lister, d’une part, tous les éléments positifs qui participent à ton développement, et d’autre part, ceux qui te freinent. Il peut s’agir de personnes autour de toi, de ta situation économique, de ton contexte familial. 

En faisant cet exercice, tu vas vite comprendre quelque chose : tu ne peux pas réellement contrôler ton contexte. Tu n’en es en général pas responsable. Tu subis ton contexte. Dure réalité. 

Ceci étant, tu peux tout de même agir dessus. Il est même de ton devoir de tout faire pour faire évoluer ton contexte, le rendre aussi favorable que possible à ta réussite. Et pour ce faire, des décisions radicales et risques sont parfois nécessaires. Regarde les grands de ce monde qui ont réussi : combien ont abandonné une partie de leur passé, mis de côté un segment de leur vie, déménagé à l’autre bout du monde, quitté des personnes pour atteindre leurs objectifs ? 

Retiens également ça : un contexte n’est jamais totalement positif ou négatif. Tu y trouveras toujours des éléments moteurs sur lesquels t’appuyer, et des axes d’amélioration à mettre en place pour l’optimiser. Inutile donc de te servir de ton contexte comme excuse pour ne pas te lancer ou avancer. 

Ton contexte évolue, naturellement ou sous ton impulsion. Ton rôle dans toute cette affaire : le comprendre, le prendre en compte, et rester suffisamment flexible pour l’améliorer en continu.

close

🤞 Ne manquez pas ces conseils !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.